Massage du bébé "Créateur de liens" : Place aux papas!

 

 

Le massage du bébé rassure les parents, leur donne confiance, crée du lien entre l'enfant et ses parents et apporte du bien-être à l'enfant comme aux parents.

 

Mais il peut aussi permettre au papa de prendre davantage sa place et de jouer un rôle important dans la nouvelle cellule familiale!

 

 

 

 

Je constate que les papas sont de plus en plus nombreux à vouloir aussi prendre leur place dans cette communication par le toucher.

 

 

Et là il n'y a rien à forcer.

 

 

Certains choisissent d'être simplement présents pendant les séances de formation et dans ces moments qui se mettent en place chez eux.

 

 

 

Ils partagent alors avec joie ces moments de découverte de leur enfant et de leur compagne.

 

 

Les papas peuvent également prendre leur place en parlant à leur bébé et en le prenant dans leurs bras lorsqu’il pose sa limite à la durée du massage qu'il reçoit.

 

 

D'autres se lancent dans cette aventure du cœur, qu'est le massage du bébé, avec beaucoup d'envie. Ils se découvrent par ce biais des potentiels insoupçonnés.

 

 

 

 

Qu'ils fassent le choix de regarder / partager ou de masser leur enfant, les papas vont comme leurs compagnes découvrir davantage leur enfant et commencer à tisser un lien privilégié avec lui! 

 

 

C’est la naissance de l’enfant qui permet au père et à la mère de se découvrir réellement en tant que parent. Et le massage du bébé constitue vraiment un précieux accompagnement dans cette belle aventure que constitue l'arrivée d'un enfant ou d'un nouvel enfant.

 

 

Contrairement aux apparences, les mamans n'ont pas plus de potentiels dans ce domaine que les papas.

 

 

Entre le soin prodigué à l'enfant et "le massage" il y a un pont à traverser "ensemble" car des peurs et un manque de confiance sont souvent présents.

 

 

Parfois certains papas surprennent et se surprennent en étant dès le début plus à l'aise que leur compagne, en ayant le toucher et le mouvement "justes".

 

 

 

 

 

Le parent va souvent débuter l'apprentissage du massage avec un toucher du bout des doigts, avec des mains qui se posent difficilement sur le corps de son enfant.

 

 

Les gestes manquent de rondeur. Les doigts sont souvent raides au début, la paume n'est pas complètement posée.

 

 

Puis la confiance et la détente arrivent, les mains épousent et enveloppent alors le corps de l'enfant.

 

 

 

 

Au-delà de l'amour, de la tendresse et de la douceur que le parent transmet par le massage à son bébé, la qualité du toucher est primordiale pour l'enfant.

 

 

Il a besoin de sentir la détente, la confiance et la présence véritable du parent. Il est ainsi rassuré et son bien-être en est accentué.

 

 

Une force "tranquille" va ainsi se dégager du parent petit à petit, au fil des séances, et se transmettre à l'enfant dont le développement n'en sera que favorisé.

 

 

Le parent doté de cette confiance "se laisse guider par ses mains", entend les besoins de son bébé, laisse parler son intuition et entre dans une communication profonde privilégiée.

 

 

L'enfant est ainsi nourri de bien-être, de sécurité, d'amour, de confiance en son corps, de confiance en lui et en l'autre. Sa relation à l'autre et au monde se jouent de façon significative dans cette communication "non verbale" que ses parents vont établir avec lui.

 

 

Son exploration du monde, sa curiosité, sa quête d'apprendre seront également stimulées.

 

 

Les pères vont donc favoriser la construction de l'enfant par leur implication  dans cette communication du cœur par le toucher.

 

 

 

 

 

Comme avec l'haptonomie, le papa a une place à prendre par le biais du massage de son enfant.

 

 

Après 9 mois de grossesse où il s'est trouvé quelque peu "extérieur" à l'arrivée de l'enfant, sa présence et/ou son implication dans le massage de son enfant va jouer un rôle important au sein de la famille.

 

 

 

 

 

S'il s'agit d'un 1er enfant, l'implication du papa va contribuer à favoriser le passage du "couple" au "couple parental" et donc accompagner la construction du "couple parental".

 

En effet, l'arrivée du 1er enfant bouleverse le couple, l'invite à un mouvement et à une transformation nécessaire et obligée. Cette traversée est parfois difficile voir très difficile. 

 

 

 

 

Le papa cherche sa place de père et sa place "tout court" auprès de sa compagne. 

 

 

Il vit souvent plus difficilement que sa compagne les bouleversements liés à l'arrivée de leur 1er enfant.

 

 

Il peut aussi avoir "un ressenti d'abandon", avoir l'impression que sa compagne l'abandonne.

 

 

Ce sera d'autant plus difficile à l'arrivée de l'enfant si un tel ressenti était déjà présent pendant la grossesse.

 

 

En fait, sa compagne peut éprouver  des difficultés à lui faire de la place  en tant que "père" et à concilier ses multiples rôles (mère / compagne / amante) tant l’enfant prend de la place dans leur nouveau couple.

 

 

 

 

 

S'il s'agit d'un nouvel enfant, l'implication du papa va également favoriser l'élargissement de la famille en ouvrant la famille à la découverte de cette communication par le toucher.

 

 

Les frères et/ou sœurs viennent ainsi assister à certaines séances et/ou partagent ces moments privilégiés chez eux en famille.

 

 

Les autres enfants sont en effet les bienvenus. Qu'ils choisissent de regarder, d'aider ou  d'apprendre à masser, ils sont ainsi intégrés au nouveau trio père/mère/bébé et favorisent ainsi la création de la fratrie.

 

 

Une occasion de leur faire comprendre en les intégrant à de tels moments qu'ils conservent leur place dans la famille, que leur rôle est précieux et qu'on leur porte autant d'amour et d'attention.

 

 

Parfois aussi ils seront eux-mêmes demandeurs de massages!

 

 

Il en est de même d'ailleurs pour les parents qui n'ont jamais reçu de massage et qui peuvent avoir également envie d'ouvrir cette porte!

 

 

Le bien-être est ainsi invité à prendre place dans toute la famille et ce de multiples façons.

 

 

 

 

 

Le massage du bébé en faisant place à tous les membres de la famille contribue à créer et à renforcer les liens :

 

  • Il permet la création d'un lien privilégié avec le nouvel enfant

 

  • Il tisse des liens entre tous les enfants

 

  • Il crée, renforce et tisse des liens entre parents et enfants.

 

Le bien-être devient alors contagieux, pour le bonheur de toutes et de tous!

 

 

 

 

 

Nathalie SADOK

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0