Le NON

 

 

 

Beaucoup de personnes que j'accompagne m'évoquent cette difficulté à poser un NON.

 

 

 

Dans leur regard je perçois leur peur avant même qu'ils ne m'en disent davantage...

 

 

 

Certains me disent alors : "je ne peux pas faire çà" ...

 

 

 

 

Que cache donc cette difficulté à dire NON?

 

 

L'incapacité à dire NON révèle une ou plusieurs peurs :

 

  • Peur du conflit
  • Peur de l'autorité
  • Peur de blesser
  • Peur de décevoir
  • Peur de déplaire
  • Peur de perdre l'autre, de perdre son amour.

 

 

Mais derrière ces peurs se cache un flot de difficultés :

 

  • Une difficulté à poser des limites, à se respecter, à s'affirmer
  • Une difficulté à trouver et à prendre sa place
  • Un ressenti de "mise en danger"
  • Un manque d'amour pour soi
  • Un manque de confiance en soi et d'estime de soi
  • Une difficulté à accueillir cette part d'agressivité en soi dans son aspect positif (colère, opposition, revendication).

 

 

 

Ces peurs peuvent aussi être le témoin de blessures passées telles que le rejet et/ou l'abandon.

 

 

Une telle incapacité à poser un NON traduit une non-connaissance de votre être (ce que vous voulez, ce qui est acceptable pour vous ce qui ne l'est pas), une non-connaissance de vos besoins, un non-respect de vos limites et de vos besoins.

 

Des souffrances psychiques et physiques peuvent alors apparaitre ou s'accroître. Des regrets ou de la colère retournée contre vous peuvent aussi prendre place.

 

Vous vous laissez "envahir "par les désirs et les besoins des autres au sens propre comme au sens figuré...

 

C'est ainsi que s'installe un manque de respect pour votre être. Vous pouvez passer à côté de votre vie et même vous perdre...

 

Mais quel est donc ce OUI alors qui est prononcé au lieu d'un NON, qui va dans le sens de l'attente d'autrui et qui ferme la porte à un authentique échange?

 

 

 

C'est souvent dans l'enfance qu'on trouve l'origine de cette difficulté à s'affirmer :

 

Enfant/adolescent

 

  • Etiez-vous sollicité pour exprimer votre avis?
  • Quelle attention et quel accueil réservait-on à votre expression à vos avis?
  • Preniez-vous part aux échanges familiaux?
  • Vous laissait-on le choix?
  • Avez-vous choisi votre vie ou avez-vous répondu aux attentes et projections de vos parents?
  • Comment votre Non était-il accueilli lorsque la situation se présentait?

 

 

Cette difficulté à s'affirmer touche rarement tous les domaines (amical, professionnel, couple,  familial).

 

 

 

Développer votre capacité à dire NON, en commençant par des situations que vous considérez sans enjeu,  c'est peu à peu :

 

  • Vous découvrir
  • Découvrir, reconnaitre vos limites et les respecter
  • Connaitre vos besoins et les respecter
  • Écarter, renoncer à ce qui n'est pas juste pour vous
  • Faire des choix, prendre des décisions en accord avec vos désirs, vos valeurs, vos besoins et vos objectifs.

 

 

 

Vous pouvez alors observer et mesurer les bénéfices de votre NON, et vous rationalisez vos peurs.

 

C'est ainsi que vous vous affirmez davantage, que vous vous positionnez, vous trouvez et prenez votre place dans le monde, redevenez maitre de votre vie et accédez à votre équilibre.

 

Finalement savoir dire NON c'est accéder à cette connaissance de soi qui vous permet de vous protéger en sachant définir et délimiter votre territoire, vos frontières d'actions et de pensées.

 

Vous êtes alors également à même d'engager un échange qui est appelé à trouver une issue constructive.

 

Bien évidemment tout est toujours en perpétuel mouvement en votre être et donc dans vos relations aux autres.

 

 

Aussi votre communication avec autrui implique :

 

  • Un repositionnement permanent
  • Une capacité à vous remettre en question
  • Une souplesse pour redéfinir ou ajuster les limites de votre territoire

 

puisque vos choix, vos objectifs, vos besoins, vos engagements, "tout comme ceux d'autrui", sont amenés à bouger!

 

 

 

Accéder à cette capacité à dire NON c'est pouvoir accéder au VRAI OUI, c'est un vrai OUI à l'être que vous êtes et à la VIE.

 

 

Nathalie SADOK

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0